Présidentielle 2017 : Les courriers des candidats aux acteurs de l'ESS

ESS France

Suite aux 10 questions d'ESS France aux candidats et aux propositions de l'ESS Française pour l'élection présidentielle 2017, plusieurs courriers ont été adressés à ESS France et aux différents acteurs de l'ESS.​

Parmi ceux-ci, 2 ont retenu l'attention d'ESS France et de l'ESS Française ; rédigées par Benoît Hamon et Emmanuel Macron, ces lettres réunissent plusieurs propositions, faisant suite aux programmes ESS publiés et aux interventions du Forum ESS du 6 avril dernier.
 

La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux acteurs de l'ESS

L'état des lieux

"Avec ses 12 millions de bénévoles, l'Economie Sociale et Solidaire incarne une société de l'engagement [...]. Avec 2,35 millions de Salariés, 10% du PIB, l'ESS est un contributeur au développement socio-économique de la France aussi important que dynamique [...]. Enfin, l'Economie Sociale et Solidaire incarne un entrepreneuriat où l'humain prime sur le profit, où l'efficacité économique sert l'intérêt général. Ce sont des atouts que je veux renforcer. Aussi, je veux donner aux entreprises de l'ESS les moyens d'une part, de consolider leurs modèles, d'accélerer leur développement et d'autre part, de renforcer leur capacité d'innovation."

​Les engagements

"Je m'engage à libérer l'énergie des entreprises de l'ESS"

  • "Je veillerai à ce que vous ayez accès aux dispositifs de soutien aux entreprises [...]
  • ​"Je consoliderai le modèle associatif [...]
  • ​"La commande publique sera mobilisée et j'en faciliterai l'accès aux entreprises de l'ESS [...]
  • ​"Je soutiendrai aussi votre croissance [...]
  • ​"Enfin, je souhaite développer le mécénat des particuliers et des entreprises ainsi que la finance solidaire [...]"

"Je veux permettre aux acteurs de l'ESS de renforcer ce qui leur marque de fabrique : l'innovation"

  • "C'est pourquoi je souhaite la création d'un Accélérateur National d'Innovation Sociale [...]
  • ​"Nous déploierons, en relation avec les collectivités territoriales, une politique publique de promotion et de soutien de l'innovation sociale [...]
  • ​"Je poursuivrai après évaluation et dans un cadre régulé, le déploiement de toutes les solutions en matière d'investissement à impact social [...]
  • ​"[...] j'appelerai à relancer un agenda européen pour l'ESS [...]"

​La lettre de Benoît Hamon au Président d'ESS France

L'état des lieux

"La loi de 2014 que j'ai portée a permis de donner à l'ESS la reconnaissance qu'elle mérite. Ce fut le temps de l'affirmation. Il est nécessaire maintenant d'aller plus loin et de faire un Acte II, un temps pour la transformation et le changement d'échelle. [...] Comme vous, je pense que mettre l'ESS au coeur des politiques publiques est essentiel. Le service public vit une crise profonde de légitilité et de solvabilité. Il a trouvé dans l'ESS un partenaire de choix pour repenser son action et renouveler ses méthodes. À cet effet, j'ai proposé la mise en place d'une alliance nouvelle entre acteurs publics et acteurs de l'ESS [...]. Je souhaite aussi favoriser l'émergence d'une ESS sans rivages [...]."

Les engagements

  • "[...] J'ambitionne de créer 500 000 emplois dans l'ESS par le biais de cette politique volontariste.
  • ​"[...] je m'engage à porter l'effort d'investissement à 100 milliards d'euros pour développer les filières stratégiques nombreuses dans l'ESS [...].
  • ​"[...] je souhaite activer la commande publique comme levier de développement des TPE-PME et y introduire des clauses sociales et environnementales fortes.
  • ​"Enfin, je travaillerai à la consolidation des financements des petites entreprises [...], mais aussi à la sécurisation du financement d'associations [...].
  • ​"Je veillerai à renforcer les écosystèmes territoriaux de développement de l'ESS."

Documents source à consulter

Pour lire les lettres d'Emmanuel Macron à l'ESS et de Benoît Hamon à ESS France, consultez les documents en ligne.

En lien avec ce contenu

Sphère :
Pictogramme Représenter l'économie sociale et solidaire française