Présidentielle 2017 : Le Mouvement Associatif interroge les candidats

ESS France

Le Mouvement Associatif : questions aux candidats à la présidentielle 2017

70 000 associations se créent chaque année en France, pour un total de 1,3 millions de stuctures associatives sur l'ensemble du territoire. Avec 1,8 millions de salariés, 13 millions de bénévoles, et une augmentation du nombre de volontaires de 16,8% entre 2010 et 2016, les associations sont donc des acteurs importants de la société française.

Ces chiffres annoncés par Le Mouvement Associatif, particulièrement éloquents, sont appuyés par une donnée tout aussi révélatrice : 56% des Français se fieraient à leurs associations, alors que 9% se fieraient aux partis politiques. Un Français sur 2 ferait même davantage confiance aux associations pour les questions de santé, de handicap, de développement et d'environnement ou de lutte contre l'exclusion, qu'à l'Etat.

​Malgré cela et en dépit de l'engagement citoyen, du développement éducatif, social et culturel mis en place par les associations dans les territoires, celles-ci subissent le poids des logiques de concurrence et de marché, et ont encore fort à faire pour permettre la découverte de l'action associative par les citoyen.ne.s de notre pays.
 

"Quel(s) projet(s) pour demain ?"

Dans un document de 8 pages présentant également l'action de la structure, les enjeux nationaux et reprenant de manière plus exhaustive les chiffres cités plus haut, Le Mouvement Associatif questionne les candidats à l'élection présidentielle.

Un lien social nourri par l'engagement

  • Partagez-vous l'ambition de développement d'une "société de l'engagement" ? Avec quels ojectigfs et pour quelle finalité ?
  • ​Quelle est la première et principale mesure que vous mettriez en oeuvre dans cette perspective ?
  • ​Quelles articulations voyez-vous entre l'action des pouvoirs publics et celle des associations dans cette dynamique ?
  • ​Quels outils vous semblent les plus pertinents pour faciliter et valoriser l'engagement bénévole dans les parcours de vie ?
  • ​Quelle place souhaitez-vous donner au servivce civique dans lep arcours des jeunes ?
  • ​Quelles sont vos propositions pour faciliter l'engagement des actifs ?

Une économie au service des citoyens 

  • Quelles sont vos principales orientations pour favoriser un développement économique plus juste et plus durable ?
  • ​Quelles sont les mesures phares que vous mettriez en place prioritairement à cette fin ?
  • ​Quelle place ont à vos yeux les acteurs associatifs dans ce développement ?
  • ​Porterez-vous la dynamique initiée par la loi ESS ? Si oui, avec quelles mesures prioritaitement ?
  • ​Quels outils demain pour financer les actions menées par les associations au service de l'intérêt général ?
  • ​Quelles sont vos propositions pour soutenir une politique pérenne de l'emploi associatif venant favoriser cette économie durable ?

Une démocratie citoyenne

  • Quelle est votre vision d'une démocratie participative et citoyenne ?
  • ​Quelle serait votre mseure phare pour la renforcer ?
  • ​Comment compte-vous développer l'implication citoyenne au niveau territorial ? Avec quelles complémentarités avec les espaces du dialogue sectoriel existant ?
  • ​Quel rôle voulez-vous donner au Conseil économique, social et environnemental (CESE) et aux Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux (CESER), en tant que lieux de représentation de la société civile organisée ?
  • ​Comment structurer le dialogue entre associations, Etat et collectivités locales ? La Charte des engaements réciproques, signée en février 2014, en est-elle pour vous un outil ?

​Documents source à télécharger

Pour lire le communiqué complet et les questions aux candidats, téléchargez-les, ou rendez-vous sur le site du Mouvement Associatif.

En lien avec ce contenu

Sphère :
Secteurs de l'ESS :
Logo Le Mouvement Associatif