Haut-commissariat à l'ESS : l'UDES et le Mouvement associatif saluent la nomination de Christophe Itier

ESS France

Le Mouvement associatif et l'Union des Employeurs de l'Economie Sociale et Solidaire (UDES) ont salué la nomination de Christophe Itier, nommé Haut-Commissaire à l'ESS et à l'innovation sociale sous la tutelle de Nicolas Hulot.

"Absence d'un secrétariat d'Etat rattaché à Bercy"

Dans son communiqué publié le 7 septembre 2017, l'UDES félicite Christophe Itier pour sa nomination à la tête du Haut-Commissariat, mais regrette qu'un secrétariat d'Etat rattaché au Ministère de Bercy n'ait pas été créé : "Si l’UDES plaidait pour la création d’un secrétariat d’Etat dédié, elle salue néanmoins cette décision qui a le mérite d’identifier clairement un interlocuteur pour les acteurs de l’ESS au sein de l’organigramme gouvernemental". L'UDES y fait également part de sa volonté de participer à la concertation : "dans le but d’élaborer « une feuille de route de l’ESS et un nouveau schéma d’organisation national et territorial afin de renforcer la capacité d’action et la fonction de coordination de l’administration en charge de l’ESS »".

Le Mouvement associatif rappelle quant à lui que les 600 000 associations représentent "plus de 80% des structures de l'ESS", et "innovent au quotidien sur tous les territoires pour le développement d’une économie plus juste et plus durable, au service des citoyens dans tous les domaines de leur vie quotidienne". Tout comme l'UDES, Le Mouvement associatif souhaite "contribuer pleinement aux travaux et réflexions qui seront mis en œuvre par le Haut-commissaire pour dessiner une politique ambitieuse en faveur du développement de l’ESS et de l’innovation sociale".

​Documents source à télécharger

Consultez le communiqué officiel de l'UDES.
​Consultez le communiqué officiel du Mouvement associatif.

 

En lien avec ce contenu

Sphère :
Logo Le Mouvement Associatif